Le 31 Aout 2012 je publiais dans la presse un article intitulé « Stop aux emprunts obligataires de l’état ». Nous étions à un deuxième emprunt obligataire pour lesquels il ne nous a été communiqués ni la pertinence, ni l’impact économique. Mais je me sentis bien seul à dénoncer cette pratique. Les analystes contre les milliards récoltés au groupe consultatif de Paris pour financer le PSE étaient aphones !

Lire plus