Modernisation de l’état à travers du SDMAP: Un viatique pour la Réforme de l’Etat au Sénégal ?

By in Gouvernance, Publications, Reforme de l’Etat on juillet 29, 2013

Par Oumar El Foutiyou Ba

Après l’interview télévisée de M. Abdoul Aziz Tall de la DGREATsur le schéma directeur de la modernisation de l’Administration M. Mohamed Ly président du Think tank Ipode a approché ce démembrement névralgique de l’état pour en avoir une bonne compréhension et participer

à la vulgarisation de cet ambitieux projet de modernisation de l’état sénégalais.Ce projet a déjà été présenté aux différents DG et SG des ministères et a vocation à être largement diffusé.

M. Oumar El Foutiyou Ba conseiller en organisation et planificateur au sein de la DGREAT a accepté dans ce document d’exposer pour nous les objectifs, les résultats attendus , le champ d’intervention et le cadre institutionnel de la réforme de modernisation de l’état qui va être engagée. Nous vous en faisons ici, avec l’accord du Délégué général , une restitution in extenso avant d’en engager une analyse commentée courant de l’été.

Le Schéma directeur de la Modernisation de l’Administration publique (SDMAP) : Un viatique pour la Réforme de l’Etat au Sénégal ?

Bureau d’Etudes du Gouvernement, investie, entre autres, des missions de modernisation de l’Etat et de Conseil organisationnel, la Délégation générale à la Réforme de l’Etat et à l’Assistance technique (DGREAT), donnant suite à des études préalablement effectuées sur les missions de l’Etat, sur les normes de création des structures administratives et sur les Agences d’exécution, vient de procéder à une étude complémentaire sur la Réforme de l’Administration publique, dans un souci de recherche plus affirmée de performance des Services publics.

CONSTATS
Cette étude, intitulée Schéma directeur de la Modernisation de l’Administration publique (SDMAP), part de nombreux constats que sont la soumission de notre Administration à la tyrannie de l’urgence et du quotidien au détriment de la démarche stratégique, la multiplication des procédures obérant les initiatives privées, l’absence de gestion prévisionnelle des Ressources humaines, l’insuffisante participation des acteurs dans les politiques de développement, les problèmes dans la motivation des agents de l’Etat, l’absence de cadres de suivi des réformes adoptées par le Gouvernement etc.

OBJECTIFS
Le Schéma directeur de la Modernisation de l’Administration publique (SDMAP) vise à mettre en place une Administration moderne, transparente et performante, au service des usagers, s’appuyant sur des agents dotés du sens de la responsabilité.
Les objectifs poursuivis par le SDMAP reposent sur trois piliers que sont (i) l’amélioration des services rendus aux usagers, (ii) la dynamisation des performances de l’Administration et(iii) le renforcement de la qualité de la gestion publique.

RESULTATS ATTENDUS
Il s’agit de placer le Sénégal dans le tiercé des pays réformateurs en faisant de sorte que l’ensemble des structures étatiques soient réorganisés selon les normes adoptés par le gouvernement. Ainsi, au terme des réformes, notre pays devrait compter 70% d’organismes appliquant une approche Gestion Axée sur les Résultats (GAR), ce qui rejaillirait sur la satisfaction d’un ratio identique d’usagers grâce à un cadre de pilotage et de suivi des réformes de l’Administration publique opérationnel et performant qui permettrait de réaliser 75% des mesures de réformes arrêtées par le Gouvernement.

CHAMP D’INTERVENTION
Il est prévu que le SDMAP prenne en compte les structures administratives du niveau central ainsi que les autorités et structures de la décentralisation et de la déconcentration. Il devrait couvrir divers domaines tels que la GRH, les réformes budgétaires et financières, les relations Administration-usagers, l’e-Administration et la simplification des procédures.

CADRE INSTITUTIONNEL
Il intègre divers instances dont
(i) le Conseil interministériel de la Réforme de l’Administration publique, placé sous l’autorité du premier Ministre, en charge des orientations et de la validation des réformes proposées
(ii) le Comité de Suivi de la Réforme de l’Administration publique, coprésidé par le SGPR et le SGG, prévalide les rapports à présenter au Conseil Interministériel, assure le suivi de la mise en œuvre des réformes
(iii) le Comité de Modernisation de l’Administration publique, présidé par le DGREAT, identifie et propose des axes de réforme, en relation avec les départements ministériels au sein desquels sont placés
(iv) des Groupes ministériels de Réforme, présidés par les Secrétaire généraux ou les Directeurs de Cabinet, valident les projets de plans de réforme, jouant un rôle d’interface vis-à-vis de la DGREAT.
L’agencement institutionnel va jusqu’au niveau régional, où le Gouverneur est chargé de la supervision des réformes ​au niveau des Services de l’Etat.

MESURES EXECUTOIRES ATTENDUES
Pour être exécutoire, le SDMAP devra passer par un Conseil interministériel et faire l’objet de mesures d’accompagnement avec l’adoption des textes réglementaires pour les organes de la réforme et l’élaboration de plan d’actions prioritaires de réformes avant décembre 2013.
>> Des mesures législatives et opérationnelles sont détaillées dans le SDMAP. Elles se rapportent aux domaines d’intervention précisés plus haut.

Oumar El Foutiyou BA pour le Think tank Ipode
Ecrivain
Conseiller en organisation/Planificateur à la DGREAT
www.thinktank-ipode.org



Ce working paper est écrit à main levée et sera à la base d’un travail documenté et référencé que nous partagerons dans cet espace.




4 thoughts on “Modernisation de l’état à travers du SDMAP: Un viatique pour la Réforme de l’Etat au Sénégal ?

  1. 1

    Bonjour Le projet est très ambitieux et utile ! Dans le cadre institutionnel je suis surpris de ne pas y voir le Conseil Economique et Social. Le document final SDMAP sera disponible quand ? La DREAT avait rendu un rapport à Macky mais non vulgarisé.
    A défaut d’une vraie Ministère du Plan la DREAT pourra permettre de vrai mettre place des indicateurs de suivi et une planification intégrée

  2. el foutiyou
    2

    Babacar, beaucoup de structures sont dans le cadre institutionnel dont un embryon est juste dévoilé pour les besoin de l’exercice. il reste que les choses ne sont pas figées et le projet pourra toujours évoluer.

    le processus est en cours et le document devrait être rendu public au terme d’un partage plus élargi et sans doute aussi d’un atelier de lancement.

    pour le Plan dont je suis un des anciens agents, même si le ministère dans sa forme antérieure n’est plus, il reste que la direction en charge du plan existe avec ses déclinaisons régionales. elle est logée au ministère de l’économie et des finances. le plan est partie prenante au processus.

  3. 3

    Merci pour vos reponses El Foutiyou. Nous sommes à l’ecoute de l’atelier de lancement du SDMAP

  4. mansour kebe
    4

    nous sommes tres interessés des documents sur la question
    mercf
    mansour kébé

Laisser un commentaire