Le monde politique malien, à l’image de ses homologues dans d’autres pays d’Afrique,  est piégé par  l’ « électoralisme », que les grandes puissances occidentales, comme un virus, les ont  inoculés,  pour susciter en eux une soif inextensible d’accès au pouvoir.

Lire plus