Il est aujourd’hui clairement établi  que la « sale guerre »  contre la Syrie obéit principalement à des objectifs géostratégiques au Moyen Orient pour les USA, au Liban pour la France, et dans la OUMAH Islamique pour l’Arabie Saoudite et le Qatar, alors que les intérêts géostratégiques de la Russie et la sécurité de l’Iran sont intimement liés au sort de  ce pays, dans une région où la Chine fait des percées qui inquiètent les grandes puissances Occidentales.

Lire plus