Barack Obama consulte son congrès avant de déclencher des frappes contre la Syrie. En France ils se sont dotés de l’article 35-3 de la Constitution française révisé depuis 2008. C’est le temps de la valorisation et de l’écoute des représentants du peuple. Au Sénégal on refuse d’en prendre le chemin!

Lire plus